Et si on vous facilitait la vie ?

Récupération de la TVA sur les véhicules d’entreprise

Partager sur :

Les règles relatives à la récupération de la TVA sur les véhicules d’entreprise sont assez strictes et ne concernent qu’un type particulier de véhicules. La TVA sur les véhicules d’entreprise peut concerner la TVA sur l’achat mais également la TVA sur l’entretien et la location.

Comme vous l’avez vu sur notre article dédié à la récupération de la TVA sur les frais de carburant, il existe deux types de véhicules d’entreprise : véhicules utilitaires et véhicules destinés au transport de personnes ou véhicules de tourisme.

La TVA versée pour l’achat d’un véhicule

Les règles applicables sur les véhicules d’entreprise dépendent de la nature du véhicule. En effet, selon les normes de l’administration fiscale, il faut distinguer entre ces deux types de véhicules d’entreprises :

Véhicules achetés pour le transport de personnes : pour ce type de véhicules, le droit à la récupération de la TVA est nul. Cette interdiction concerne également les véhicules achetés pour un usage mixte, c’est-à-dire pour le transport de personnes et de marchandises à la fois. Il existe toutefois, des exceptions pour certaines activités comme par exemple, les auto-écoles, les taxis ou la location de voiture.

Véhicules utilitaires : pour ce type de véhicules (camion, camionnette, etc…), l’administration fiscale autorise la déductibilité de la TVA.

La TVA versée sur les frais d’entretien ou de location

Pour les dépenses relatives à l’entretien ou la réparation des véhicules d’entreprises, la règle à appliquer reste la même. La TVA sur les frais engagés pour réparer ou entretenir un véhicule destiné au transport de personnes n’est pas déductible. Ainsi, le droit à la récupération de la TVA ne concerne que les véhicules utilitaires destinés au transport de marchandises.

Il en est de même pour le cas de location. Si l’entreprise loue des véhicules, les règles de récupération de TVA restent les mêmes que pour les véhicules achetés.  La TVA sur la location d’un véhicule destiné au transport de personnes n’est pas déductible. Toutefois, la TVA sur la location des véhicules utilitaires est admissible au droit de récupération.

Pour une meilleure gestion de la TVA sur vos achtas et notes de frais, testez gratuitement Expensya et pofitez d’un calcul automatique et optimisé de la TVA récupérable. Inscrivez-vous gratuitement sur www.expensya.com et découvrez la note de frais de demain ainsi que les nombreuses fonctionnalités innovantes conçues pour vous simplifier la vie ! 

Partager sur :

Sur le même sujet

Les coûts d’une gestion inefficace des notes de frais : #4 Les redressements de l’Urssaf et de l’administration fiscale

Il faut savoir que les contrôleurs de l’Urssaf scrutent de près les notes de frais. La moindre erreur, oubli ou dépassement sont passibles de redressement et risquent d’entraîner l’entreprise dans un tunnel infernal avec l’administration fiscale. La rigueur est donc, de mise en gérant ce processus pour éviter de nombreux ennuis et faire économiser des […]

Lire

Les coûts d’une gestion inefficace des notes de frais : #3 L’archivage physique

Cet article s’inscrit dans la continuité de notre série dédiée aux coûts relatifs d’une gestion inefficace des notes de frais. On vous dévoile ici le troisième coût : l’archivage physique. L’archivage des documents un véritable défi pour les entreprises, cette pratique est tout d’abord une obligation légale, qui permet non seulement de pérenniser l’activité de […]

Lire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *