Comment connaître et analyser la situation ou la santé financière d’une entreprise ?

Pour pouvoir piloter d’une manière efficace votre entreprise, il faut suivre certains indicateurs qui vous donneront une visibilité sur l’état, et la santé financière de votre entreprise. Plusieurs indicateurs financiers sont là pour évaluer la santé financière de votre entreprise, et vous permettront d’anticiper vos besoins en trésorerie, en financement ou simplement pour identifier les axes d’amélioration. Voici les éléments clés à surveiller de près pour assurer la bonne santé de votre activité : indicateurs purement financiers ou plus généraux.

Les indicateurs de la stabilité financière de l’entreprise

Le Besoin en Fond de Roulement

Le BFR ou le Besoin en Fond de Roulement représente les ressources nécessaires au financement de l’activité de l’entreprise et de son cycle d’exploitation. Cet indicateur est très important vu qu’il représente les besoins de financement à court terme. Il correspond au montant nécessaire à une entreprise pour financer les décalages des flux de trésorerie qui sont les encaissements, c’est-à-dire les recettes, qui ne sont pas réglées tout de suite et les décaissements c’est-à-dire les dépenses. Un BFR élevé qui est également positif est souvent un mauvais signe pour la santé financière d’une entreprise et peut causer des difficultés de trésorerie probables. En effet, lorsque le BFR est positif, cela veut dire que les emplois d’exploitation excèdent les ressources de l’entreprise. Dans ce cas, l’entreprise doit financer ce besoin soit en puisant dans son fond de roulement, soit en utilisant ses dettes financières (concours bancaires, etc…).

Formule de calcul : BFR = actifs circulants (stocks + créances clients) – passifs circulants (dettes fournisseurs + dettes fiscales + dettes sociales).

Le Fond de Roulement

Le fond de roulement est quant à lui un indicateur qui renseigne sur l’équilibre de la structure financière de l’entreprise. En effet, le fond de roulement concerne la partie du haut du bilan, pour identifier s’il existe des ressources stables (capitaux propres et emprunts) pour financer les immobilisations. Lorsque le FR est négatif, les réserves financières sont insuffisantes et l’entreprise est dans ce cas sous-capitalisée. La trésorerie est par la suite menacée et l’entreprise peut faire face à un risque d’insolvabilité. Pour y remédier, l’entreprise doit augmenter ses capitaux propres ou emprunter sinon, elle peut également diminuer le BFR.

Formule de calcul : FR = capitaux permanents (capitaux propres + emprunts) – actifs immobilisés.

La Trésorerie Nette

La trésorerie résulte de la différence entre les deux précédents indicateurs qui sont le Besoin en Fond de Roulement et le Fond de Roulement. C’est pour cette raison qu’il faut leur accorder une importance haute. En effet la trésorerie est la différence entre les ressources de l’entreprise et ses besoins. Lorsque cet indicateur est positif, cela veut dire que l’entreprise a réussi à avoir un excédent, et qu’il serait intéressant de l’investir dans différents placements pour garantir cette bonne santé financière sur le long terme. Dans le cas où la trésorerie est négative, l’entreprise doit optimiser son FR ou BFR. Selon l’activité, les variations de trésorerie peuvent être plus ou moins importantes, et pour des activités saisonnières, une trésorerie négative est souvent acceptée par les entreprises.

Formule de calcul : TN = FR – BFR

La Marge Brute

La marge brute est un indicateur essentiel du compte de résultat, qui renseigne sur les gains réalisés par son entreprise sur une période donnée. Elle mesure la différence entre le prix de vente et le coût de revient d’un produit ou d’un service. Il s’agit d’un élément clé de la compétitivité de l’entreprise ainsi qu’un bon indicateur de sa santé financière, servant de base au calcul du taux de marge brute.

Formule de calcul : Marge brute = prix de vente HT – coût de revient

Les créances et les dettes exigibles

Toute entreprise doit garder un œil sur ses paiements échus, c’est-à-dire ses créances clients et ses encours auprès de ses fournisseurs. Pour une bonne gestion de la trésorerie, il faut réduire autant que possible les créances clients et instaurer une politique de paiement adaptée (spécifier le net à payer, les escomptes, la date de paiement, la possibilité de paiement par tranches). Il faut également assurer un suivi sur l’évolution du règlement client et le relancer lorsque les délais de paiement ne sont pas respectés. Quant aux dettes auprès des fournisseurs, il faut les réduire au maximum pour optimiser votre trésorerie. Vous pouvez négocier des escomptes pour payer immédiatement ou bien payer une avance ou par tranches.

Pour aller plus loin : des indicateurs plus généraux 

La croissance du chiffre d’affaires 

Indicateur indispensable dans le suivi de l’évolution d’une entreprise, le chiffre d’affaires peut rapidement prendre le pas sur le reste alors que ce n’est pas forcément toujours la seule chose à regarder. Néanmoins, observer la croissance du chiffre d’affaires reste un bon indicateur de santé financière d’une structure et permet, combiné à d’autres paramètres, d’étudier le bon fonctionnement de celle-ci. Pour le calculer, il suffit de comparer le CA au début et à la fin d’une période donnée et d’en déduire un pourcentage d’évolution.  

Le Kbis 

Au-delà des indicateurs purement financiers, il peut être intéressant de s’intéresser au statut plus général de l’entreprise. Le Kbis (ou extrait K bis) est un document qui agit comme la carte d’identité de l’entreprise et atteste de son existence juridique. Il contient toutes les caractéristiques et informations importantes concernant l’entreprise, comme sa dénomination sociale, son numéro Siren, son code APE, sa forme juridique, le montant du capital social, l’adresse de son siège social, sa durée d’existence, sa date de création, son nom de domaine, les coordonnées des dirigeants. Le Kbis contient également les décisions du tribunal de commerce concernant l’entreprise en question, et permet donc de savoir si celle-ci a été en redressement ou liquidation judiciaire par exemple. Ce document est donc intéressant si l’on cherche à connaître la santé financière d’une entreprise.  

Pour optimiser davantage votre santé financière, vous devez également chercher à optimiser vos processus de gestion en interne. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour améliorer la gestion de la paye, la gestion des ressources humaines et même la gestion de vos notes de frais, qui est un poste de dépenses assez important au sein de l’entreprise. Expensya est la solution pour vous permettre d’optimiser et d’automatiser ce processus du reçu à la comptabilité. Profitez d’un essai gratuit pendant trente jours et découvrez la note de frais de demain sans saisie manuelle ni archivage physique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *